jeudi 23 août 2018

Et on tuera tous les méchants en numérique !


Mon dernier bouquin vient de paraître en numérique au format ebook chez Numérik Livres (NL éditions), comme c’était le cas pour mes précédents ouvrages.
J’ai longtemps préféré les livres papiers, on peut les toucher, les feuilleter, revenir facilement en arrière, les annoter, bref, c’est aussi un objet.
Le numérique paraît plus froid, mais il a plusieurs avantages indéniables : il est léger (il pèse le poids d’une liseuse) et surtout, on peut instantanément se le procurer partout !
Les livres papiers (mon éditeur est AO éditions) sont très pénibles à vendre lorsqu’on n’a pas de distributeur national. On est obligé de courir les salons et les dédicaces, et c’est usant à la longue. D’autant que les libraires nous reçoivent généralement comme des chiens dans un jeu de quilles. Ils ont leur petite vie pépère, ils vendent les best-sellers, il ne faut pas venir leur brouiller la digestion avec des histoires de dédicace.
Donc, là, la diffusion est nationale et c’est le public qui choisit. Aux auteurs de faire suffisamment de bruit sur la toile pour faire savoir que leur ouvrage numérique est partout, sur iTunes, à la FNAC, chez Amazon, partout.

Et c’est le cas d’Et on tuera tous les méchants, désormais !